Stealth ATF

Nintendo, rapide comme l’éclair, nous propose déjà la guerre « de le » Golfe en direct live… Erreur tactique ?

Depuis qu’a débuté l’opération Desert Storm, conduire un F-117 Stealth n’est plus un rêve d’enfant, mais un cauchemar de pilote ! Et pourtant, c’est ce que propose ce jeu dActivision sorti aux USA bien avant les événements que vous connaissez. Prémonition | des concepteurs ou pas, tou-| jours est-il que Bandaï ne l’aurait peut-être pas distribué aussi tôt, si l’actualité n’avait pas été ce qu’elle est !

« LE » AVION FURTIF !

Le F-117 A Stealth est l’avion de chasse le plus sophistiqué du monde. Sa forme étrange, sa peinture qui absorbe les ondes radar et son système de refroidissement des gaz d’échappements le rendent invisible aux radars et difficilement détectable par les missiles ! Imaginez que vous soyez un as de l’US Air Force et que l’on vous envoie tester ce drôle d’oiseau sur les points chauds du globe.

L’EMISSION, EUH… LES MISSIONS !

Pemière mission de choix : le Golfe ! Pour votre baptême du feu, vous devez abattre quatre avions ennemis. Seul un décollage réussi, la destruction des quatre avions et un atterrissage correct vous permettent de passer à la mission suivante. Celle-ci se déroule en Europe : après les Irakiens, on passe aux Russes ! Un peu ringard comme cliché… Cette fois, le nombre d’ennemis a doublé (il en sera ainsi à chaque niveau). Evidemment, plus nombreux sont les avions adverses, plus délicate est la mission. D’autant plus délicate que vos ennemis tirent de nombreux missiles air-air !

Les pilotes aux nerfs d’acier qui réussissent à traverser l’Europe sans em-combre se taperont ensuite la Libye, les States, le détroit de Beijing, un comeback dans le Golfe, etc. A chaque fois, le décor change : déserts, plaines, forêts, montagnes, mers… On s’y croirait ! La classe… Ça c’est du direct live !

« LE » PILOTAGE

Jusque là, le jeu a l’air excellent. Mais voilà qu’on aborde le problème : l’animation « de le » décor est un ratage complet ! Plus saccadé que ça sur une NES, il faudrait vraiment le vouloir ! Quand on exécute un tonneau, l’écran tourne par à-coups de dix degrés. C’est pas propre tout ça ! Résultat : les commandes sont extrêmement lourdes et, bien sûr, cela nuit considérablement à la jouabilité. Avec une réalisation plus soignée, Stealth ATF aurait été un grand jeu. Dommage…

Un petit rappel avant de partir : ce n’est qu’un jeu, une simulation. Aucun rapport avec la réalité ! Sur votre Nintendo, vous ne risquez qu’un game over. Dans le Golfe, ça n’est pas de la simulation : les pilotes risquent leur peau…

 

Graphisme     : ★★★★☆ 80%
Animation      : ★★☆☆☆ 42%
Son                 : ★★★★½ 88%
Durée de vie  : ★★★★½ 85%
Player Fun     : ★★★★☆ 82%
Note Globale : ★★★★☆ 79%

Article rédigé par Crevette dans Player One n°7 (mars 1991)

Be Sociable, Share!